Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
site du Docteur                       Jean Pierre LANTUEJOUL

site du Docteur Jean Pierre LANTUEJOUL

chirurgie orthopedique hanche genou ligament croisé menisque grenoble chirurgien docteur jean pierre lantuejoul total hip arthroplasty prosthesis total knee prosthesis MIS ambulatoire

Faut il utiliser un robot ?

Faut il utiliser l'informatique comme un moyen de rendre plus précises les coupes avec le matériel habituellement utilisé ?

 

J'ai fait le DEA Génie Biomédical à Lyon dans les années 1992 dans la section informatique, afin de travailler sur l'assistance chirurgicale informatisée , sous l'impulsion du Pr Merloz avec lequel je travaillais au CHU de Grenoble.

 

L'idée était simple : mettre à la disposition des chirurgiens un outil précis , fiable , pour nous aider dans notre quotidien chirurgical , et notamment la mise en place des prothèses qui répondent a cette problématique.

 

L'utilisation d'un robot pour guider la main du chirurgien présente à mes yeux des avantages : précision du geste ,rétro-controle et fiabilité. L'ordinateur donne clairement au chirurgien les informations définies préalablement à a chirurgie. Mais l'inconvénient majeur reste pour moi la lourdeur et l'allongement de l'intervention, les pièges, et les incisions plus importantes.

 

L'idée dans le protocole développé par le groupe BIOMET est par contre d'utiliser l'informatique différemment = le genou est numérisé en 3D grace à l'utilisation d'une IRM ou d'un scanner . Les coupes programmées par le chirurgien sont matérialisées sur les images construites , et un guide est spécifiquement fabriqué en ce sens. Il moule avec précision les pièces anatomiques du patient : il s'adapte de façon personnalisée, est unique, et fabriqué sur mesure aux états unis. Envoyé directement en France , il permet finalement de réaliser au bloc directement les coupes définies préalablement : on allie donc précision et facilité d'utilisation puisque le geste nécéssite moins de matériel et permet de gagner du temps.

 

 

C'est cette dernière technique que j'ai choisi , avec la Compagnie BIOMET , le protocole SIGNATURE.

 

 

 

Signature  associé au système Vanguard : une solution sur mesure pour le patient. Le système Signature développé par Biomet® utilise des images IRM pour concevoir des guides de positionnement fémoraux et tibiaux sur mesure.

L’image en trois dimensions reproduit l’anatomie de l’articulation spécifique à chacun de façon beaucoup plus précise que la radiographie classique, optimisant la préparation opératoire pour le chirurgien.
Le système Signature permet une technique moins invasive : pour déterminer la taille et le positionnement de l’implant, il n’y a plus besoin d’introduire de guides intramédullaires dans le canal fémoral ni tibial. Les guides Signature sont fixés directement sur la surface du fémur et du tibia (voir photo). Le nombre d’instruments nécessaires est considérablement réduit, la procédure est raccourcie et la technique est moins invasive.
Avec  les images en trois dimensions IRM et les guides sur mesure Signature, le chirurgien est capable de déterminer avant l’opération la taille et le positionnement idéal pour chaque patient de façon beaucoup plus précise et spécifique. L’efficacité chirurgicale est augmentée de façon significative.
L’interchangeabilité totale des tailles entre fémur et tibia différencie la prothèse Vanguard des autres systèmes présents sur le marché. De plus, elle offre la plus grande gamme de tailles, incluant des tailles intermédiaires. Avec deux fois le nombre de tailles disponibles par rapport aux autres prothèses de genou sur le marché, 90 combinaisons sont possibles. Ainsi chaque patient peut bénéficier de la solution idéale pour sa prothèse de genou.

Ceci, associé au système Signature, signifie que chaque patient reçoit une prothèse pour ainsi dire  “sur mesure”.

 

Il est nécéssaire préalablement a l'intervention de réaliser une IRM ou un scanner à la clinique Belledonne. La numérisation de votre geno ainsi réalisée , les images sont envoyées sur un serveur afin de permettre la planification des coupes optimales pour la mise en place dela prothèse de genou en tenant compte des paramètres définis.

 

A partir de là , quand la validation est obtenue, les images , et les coupes définies sont traitées par le centre de plannification : un matériel spécifique a la forme de votre tibia et fémur est confectionné , puis envoyé directement au bloc opératoire après avoir été stérilisé.

 

Ainsi appliqué sur votre genou , il peut définir les coupes précises, en adéquation parfaite avec la plannification qui a été décidée : RAPIDITÉ, EFFICACITÉ , PRÉCISION, MOINDRE AGGRESSIVITÉ , pour un meilleur résultat.

 

Mais attention , ce matériel n'est en aucune façon indispensable , il s'agit d'une aide - éventuelle - nottamment dans les situations techniques difficiles.

 

 

 

les guides , apposés sur le fémur et le tibia respectivement. La programmation informatisée..
les guides , apposés sur le fémur et le tibia respectivement. La programmation informatisée..

les guides , apposés sur le fémur et le tibia respectivement. La programmation informatisée..

Catégories

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog